RFI: Ukraine, le pays du miel

Reportage diffusé dans l’émission Accents d’Europe, sur RFI, le 17/05/2017

C’est un produit désormais considéré comme une matière première. Le miel fait l’objet d’une demande colossale alors que la productivité des ruches est en chute libre. En Europe, l’Ukraine est un des premiers producteurs avec 75 000 tonnes par an, pour 400 000 apiculteurs. Et pourtant, le miel et le travail des abeilles sont mal connus dans ce grand pays agricole. Dmytro Kushnir, jeune Ukrainien francophone, tente de changer l’approche au miel, à travers sa petite entreprise familiale, “Les Frères de Miel”.  

IMG_1053

Il y en a pour tous les goûts, chez les Frères de Miel. Miel de fleur, miel au pavot ou au piment… la startup familiale aime expérimenter.

Dmytro Kushnir: On essaye d’innover, on essayer d’apporter quelque chose d’intéressant dans ce produit qui est partout; mais dont personne ne sait véritablement ce que c’est. 

Dmytro Kushnir a travaillé dix ans à l’ambassade de France à Kiev, avant de se lancer dans l’exportation de produits alimentaires. Il se spécialise peu à peu dans le miel, et décide de s’associer à deux de ses cousins il y a un an. Au-delà de l’aspect entrepreneurial, les frères de miel se donnent une mission: changer la réputation de leur produit.

Dmytro Kushnir: Parce qu’aujourd’hui les Ukrainiens perçoivent le miel comme un médicament. La consommation du miel, c’est en hiver, quand on est malade. Alors que nous, on dit que le miel c’est un produit gastronomique, c’est de l’épicerie fine. C’est un produit qui se marie avec des plats, avec des boissons. En plus, on dit que le miel, c’est un produit du terroir. Il n’y a pas deux miels qui sont identiques. Le miel d’une région sera tout à fait différent du miel d’une autre région. 

L’exploitation est tenue par un des cousins, dans la région de Mykolaiv, au sud de l’Ukraine. Sur le modèle français, Dmytro Kushnir prévoit de s’ouvrir au tourisme agricole dans les années à venir. La production est modeste, mais très appréciée des consommateurs. Et pour cause: Dmytro Kushnir est aussi connu comme musicien de “Haydamaki”, un groupe de rock?? très populaire. Il met sa musique dans son miel.

IMG_1051

Dmytro Kushnir: Le miel de Haydamaki, qui est un miel au piment. 

Sébastien: Parce que ça reflète l’état d’esprit de votre groupe? 

Dmytro Kushnir: Un tout petit peu. On mélange le rock avec de la musique traditionnelle ukrainienne. Et c’est pareil ici. On a rajouté des épices, ce côté piquant, comme on rajoute du rock dans la musique ukrainienne. Le concept reste le même. Ce miel là est tonifiant. Le goût du miel reste inchangé. Par contre le goût pimenté vient en toute fin de bouche, et rafraîchit. Et ça c’est parfait pour les p’tits déjs, avec une tranche de pain grillé, une tranche fromage de chèvre. Avec ton café au lait ou ton thé, c’est juste parfait. 

Les Frères de miel marquent aussi la renaissance d’une forme d’artisanat familial qui avait longtemps disparu en Ukraine. Une renaissance, tout en goûts et saveurs.

Ecouter le reportage ici