La Libre Belgique: Cultiver dans l’Est, c’est l’aventure

Reportage publié dans La Libre Belgique, le 7/11/2015

Avec une magnifique photo de Filip Warwick.

Vous voyez la ligne d’arbres au bout de ce champ ? C’est la ligne de front. De l’autre côté, c’est la République autoproclamée de Donetsk… » D’un revers de la main, Vadim Kaplia semble l’envoyer au diable. Avant la guerre, il dirigeait, avec son frère Vitali, « Dynastie », une entreprise agricole de plus de 6 000 ha, produisant grains et céréales. « Plus de 1 000 ha de champs sont de l’autre côté, on ne sait pas si on les récupérera un jour. Dans l’oblast de Louhansk, les Cosaques nous ont pris notre succursale : 800 ha et tout l’équipement technique. En tout, il ne nous reste que quelque 4 000 ha de terres arables. »

Screen Shot 2015-11-09 at 21.47.50

Des mines dans les champs

De même que leur village de Kodemo, l’exploitation des frères Kaplia est désormais située dans « la zone de sécurité », une sorte de cordon sanitaire de quinze kilomètres institué par les autorités militaires ukrainiennes.

Lire le reste de l’article ici (accès abonnés)

Publié par

Sébastien Gobert

Journaliste et voyageur, je suis un Européen d'origine française et observateur insatiable de la composition, décomposition et recomposition du continent. Depuis 2011 en Ukraine, je suis en permanence sur les routes, afin de suivre les évolutions et révolutions qui secouent ce pays. L'occasion d'affiner mon regard sur les différences - et ressemblances - qui font cette autre Europe.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s